m [ $ ) m
LE GUIDE DES ETRANGERS
DANS LA VILLE d'ANVERS.
A-NVERS autrefois un marquisat da St Empire, e^oit
une des dix-sept provinces des Pays-Bas et le troisieme
den quatre quartiere du Brabantil comprenoit seule-
ment la ville d'Anvers avec son territoire. II fut inslitue
en 963 par l'empereur Othon II. en faveur de Gersber-
guc satante , veuVe de Louis d'Outre-Mer roi de France.
Quelques historiens neanmoins rapportent son institu-
tion aux ancetres de Pepin de Landen. Charles, fils de
Gersburgue , prit la qualite de marquis du St Empire
comme heritier de sa mere. Apres la mort d'Othon, ce
marquisat passa sous la domination de Godefroi d'Ar-
dennes avec la basse Lorraine. La maison d'Ardennes
e*tant eteinte , l'empereur Henri IV. le donna au cele-
bre Godefroi de Bouillon qui contribua beaucoup par
sa valeur a la conquete de la terre sainte et de Jerusa¬
lem , dont il fut proclame le premier roi. Apres que
rcmpereur Henri lui eut accorde Tin vestiture de la basse
LoiTaine, le marquisat d'Anvers fut compris däns ce
duche'. Iis passerent depuis Tun et l'autre aux ducs de
Brabant, et ensuite aux rois d'Espagne par le mariage
de Philippe le Bei avec Jeanne de Castille. Ce marqui¬
sat eloit autrefois d'une plus grande etendue, puisque
du tems de Charlemagne il ne comprenoit pas seulement
la ville d'Anvers, mais aussi Celles de Gand, Termonde
Tournai, Valenciennes , et les chäteaux qui e'toient sur
l'Escaut.
Auvers , que l'etendue de son commerce rend un«
des plus florissantes villes du royaume des Pays-Bas ,
est situee sur la rive droite de l'Escaut a i-j Heues de la
mer, a 4 de Malines et a 8 de Bruxelles. Son nom ca
lahgue du pays est Antwerpen ; il tire son origine d'un
gc'ant monstrueux, nomme Äntigone, qui demeuroit sur