AVANT-PROPOS
de VEditeur-Imprimeur.
~~~"~ MM ~^^r*?^nh"rilr ir" WWW~~-
Pour satisfaire ä Tempressement, et fose dire , au
besoin des e'trangers qui arrwent dans Celle ville , et leur
etre utile , fcd publie' cette Notice , oii ils trouvent tout ce
qui peut piquer leur curiosite. En vain, depuis le re'ta-
blissement de Vordre , demandoient-ils une Description
succincte des objets ä" Art rassetnble's dans la ville d' An-
fers , avec tout ce qui y est relatif: ils e'toient bien sur~
pris , lorsqu'on leur annoncoit qu'il ny en avoit point*
Les vieilles Notices ne pewenl leur etr~e d'une grande.
utilite'; io. parce qiielles ont un manque absolu des
nouvelles Productions de nos Ariistes vivans, ce qui fai^
un objet interessant dans ceile-ri. 2°. Parce que beau~
coup de ces objets ont change de place. 3». Parce qiiun
tres-grand riombre , sur tout en Sculpture , nexiste plus
depuis que le vandalisme rivolutinnnaire a exerce sa
Jureur sur tous ces objets dl'gnes. d'admiration , lesquels
ni nous ni nos neveux ne v°rronl jamais remplace's. 4°.
Parce que tous les autres objets e'nonce's ict, ont entiere-
ment change' depuis fingt ans.
JJEglise Calhe'drale seule contenoit presque autant d e
ces objets que loutes nos autres e'gtises ensemble; c'e'toic
un cabinet süperbe et curieux , surpasiant en nnmhre ,
en bsaute', en richesse et en art tous ceux du pays; il
n'era existe presque plus rien ; les Descriptions qu'on en
a , VaUesleront toujours , en de'pit de nous tous